Dans son nouveau rapport intitulé « pour un New Deal numérique », l’Institut Montaigne, par la voix de Gilles Babinet, ancien président du Conseil national du numérique, présente ses 10 propositions pour permettre à la France de refaire son retard dans le domaine du numérique. Il faut noter que l’arrivée de ce rapport coïncide avec le séminaire gouvernemental sur le numérique, qui se tiendra ce 28 février.

Parmi ces propositions, on peut citer l’aménagement de l’environnement économique et fiscal dans le numérique par le soutien des négociations internationales au niveau de l’OCDE. Le document préconise aussi de créer un statut d’entreprise en croissance ainsi que des réseaux d’entreprises françaises à l’international, avec l’aide du Conseil national du numérique.

Parmi les mesures proposées par Gilles Babinet, certaines concernent l’amélioration de la performance de l’action publique par le numérique grâce, par exemple, à des modules de formations obligatoires pour les hauts fonctionnaires et les élus. Enfin, le rapport propose de considérer l’éducation et la santé comme les deux secteurs de développement numérique prioritaires en France.